Comment bien choisir son stéthoscope ?

Dans le subcontinent collectif, un professionnel de la santé est automatiquement associé à un certain nombre d’instrumentations médicales telles que : une blouse blanche, un bloc-notes à la main et un stéthoscope autour du cou. Le stéthoscope est l'un des dispositifs médicaux les plus importants et les plus utilisés par les professionnels de la santé, notamment en médecine générale. Il est très difficile d'imaginer un médecin sans ce petit matériel médical au cou. C’est l’un des instruments de diagnostic les plus demandés sur le marché du dispositif médical. Pour répondre à cette demande, les fabricants ne cessent d’innover et de sortir de nouveaux modèles. Il existe aujourd’hui un large choix de stéthoscopes dont la qualité acoustique et les fonctionnalités diffèrent d’un modèle à l’autre. Il faut donc savoir comment bien choisir son stéthoscope.

Comment bien choisir son stéthoscope ?
Comment bien choisir son stéthoscope ?

Qu’est-ce qu’un stéthoscope médical ?

Un stéthoscope médical est un dispositif utilisé en médecine pour écouter les sons internes émanant du corps des patients. Il est utile pour différentes parties du corps, allant du cœur aux intestins. L’écoute au stéthoscope est souvent le premier geste qui permet de diagnostiquer de nombreux troubles internes. La plupart des professionnels de la santé se trouvent rarement sans stéthoscope, et de nombreux patients trouvent que le stéthoscope est essentiel dans le diagnostic médical.

Quelle est la petite histoire du stéthoscope médical ?

Le premier stéthoscope a été créé en France en 1816. Au départ, il s’agissait d’un simple tube en bois creux qui n'offrait pas beaucoup de flexibilité à la communauté médicale de l’époque. C’est au milieu des années 1800 que le stéthoscope a subi ses premières évolutions. Il a surtout passé d’un modèle monaural à un modèle binaural. Depuis sa structure n’a cessé de subir des modifications majeures jusqu'à ce qu'un professeur de la Harvard Medical School, en l’occurrence David Littman, le révolutionne complètement au début des années 1960, pour lui donner la forme qu’on lui connait aujourd’hui.

Comment choisir un stéthoscope ?

Pratiquement tous les professionnels du domaine médical ont besoin d'un stéthoscope de haute qualité, et il existe généralement de nombreux modèles avec des options diverses dans les sites spécialisés dans la vente de matériel médical. Le choix d’un bon stéthoscope dépend de la spécialité et des besoins de chacun. Dans cette section, nous allons passer en revue les différents composants et fonctionnalités d'un stéthoscope tout en essayant de donner quelques conseils qui pourraient vous aider à bien choisir votre stéthoscope médical.
Bien qu'il existe de nombreuses marques et de nombreux modèles de stéthoscopes, ils partagent tous des fonctionnalités de base et des composants communs tels que la lyre, la tubulaire et le pavillon. Les modèles bon marché peuvent parfaitement convenir aux professionnels de la santé qui n'ont pas besoin de fonctionnalités évoluées. Les stéthoscopes acoustiques et électroniques coûtent généralement beaucoup plus cher, mais ils offrent également un plus grand choix d’options.

Choix de la lyre

La lyre se compose de deux embouts d’un tube auriculaire avec ressort. Les embouts auriculaires peuvent être souples ou durs et sont disponibles dans des tailles différentes. Si possible, choisissez un stéthoscope avec des embouts interchangeables. Ceci est particulièrement utile dans les applications où le stéthoscope est fréquemment utilisé, comme les services de médecine interne, les cabinets de cardiologie, les services d'urgence et les unités de soins intensifs. Idéalement, le tube auriculaire doit être réglable. Cela permet à chaque utilisateur de personnaliser la lyre pour qu'elle s'adapte à ses propres oreilles pour un confort maximal. Certains stéthoscopes ont des fonctions externes de réduction du bruit. Ceci est particulièrement apprécié par les praticiens exerçant dans des environnements bruyants, tels que les ambulanciers paramédicaux les anesthésistes.

Choix du pavillon

Certains pavillons sont dotés d’un diaphragme simple face et d’autres d’un diaphragme double faces. Les diaphragmes ayant la technologie double face permettent d’écouter les sons de haute fréquence d'un côté et sons de basse fréquence de l'autre côté. Par ailleurs, les pavillons peuvent avoir des diamètres différents. Le choix du diamètre dépend essentiellement de la taille moyenne de la patientèle. Les pavillons de diamètre 35 mm convient généralement à la plupart des patients adultes. Le diamètre 25 mm est très apprécié en pédiatrie alors qu’en cardiologie c’est plutôt le diamètre 45 mm qui est le plus utilisé du fait qu’il permet de mieux entendre certains sons cardiaques subtils.

Choix de la tubulaire

Les tubulures mesurent généralement entre 65 et 70 cm de long. Elles sont disponibles dans une grande variété de couleurs, bien que le noir reste la couleur la plus courante. Une bonne tubulaire doit être plus au moins longue et fabriquée dans une matière flexible. Néanmoins, il faut éviter les tubulures en latex certains patients peuvent être allergiques à cette matière.


share buttons
A propos de Natalia
Je m’appelle Natalia. Après une longue expérience en import-export d’articles pour bébé dans une grande enseigne internationale, je me suis intéressée au secteur du Dispositif Médical. Je suis actuellement experte en procédures d'achats d’équipement médicaux en milieu hospitalier, gériatrique et pharmaceutique. Dans ce blog Placemed, j’ai décidé de vous parler d’actualité et des nouveatés médicales qui pourraient vous intéresser.

Donner un avis - Comment bien choisir son stéthoscope ? - 0 avis

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour donner un avis.